No menu items!

Types de cloches et leurs photos

HomeClochesTypes de cloches et leurs photos

Le genre des jacinthes des bois comprend plus de 300 espèces, dont environ 150 vivent en Russie et dans les pays voisins. La plupart des formes naturelles sont cultivées avec succès dans les jardins, elles sont décoratives, le plus souvent résistantes à l’hiver et sans prétention. Les variétés de jardin créées par sélection ont des inflorescences plus grandes et plus nombreuses, une gamme de couleurs plus large, mais elles sont plus difficiles à entretenir et imposent plus de conditions de croissance. Malgré certains caprices des formes culturelles, parmi les jacinthes des bois , vous pouvez trouver des plantes adaptées à n’importe quel paysage dans presque toutes les zones climatiques.

Classification des types de campanules : prairie et bien d’autres

De nombreux types de cloches sont conditionnellement divisés en groupes selon diverses caractéristiques. Ainsi, en termes d’espérance de vie, la majeure partie d’entre elles sont des vivaces , une beaucoup plus petite est des bisannuelles, plusieurs espèces sont des annuelles .

Parmi les biennales, la cloche du milieu est la plus célèbre ; les cloches sont moins fréquentes dans les jardins :

Pyramidal

poil dur

Diffusion

Barbu

sibérien

Les annuelles dans notre zone climatique sont rares, poussent généralement dans les régions plus au sud.

De ce groupe, la cloche annuelle se retrouve dans les jardins.

Beaucoup moins souvent des cloches :

longue colonne

Cachemire

cloche de champ

Et ses variétés :

bondé

à feuilles de pêcher

feuillus

Un élément de classification important qui détermine les propriétés biologiques caractéristiques d’une plante et, par conséquent, les caractéristiques de son entretien, est son habitat naturel. Sur cette base, toutes les espèces sont réparties en champ , forêt et montagne.

Cloches des champs bondées, tentaculaires, en forme de raiponce, bolognaises, petites, etc. sans prétention, photophile, résistant à l’hiver et à la sécheresse.

Espèces forestières qui aiment l’humidité et tolèrent l’ombre :

une feuille de pêcher

Ortie

feuillus

pointé

Cloches des montagnes :

Carpates

barbu

Pojarski

Portenschlag

Un peu capricieuses, elles ont besoin de soleil, de sols calcaires et d’un bon drainage, mais en raison de leur petite taille et de leur longue floraison, elles sont très appréciées. Ils sont particulièrement bons pour les toboggans alpins, ils ont également fière allure dans les bordures.

Par hauteur, les cloches sont divisées en hautes, moyennes et basses. La plupart des espèces forestières appartiennent au groupe des hautes, les variétés de montagne sont généralement de taille compacte.

Vous trouverez ci-dessous des descriptions détaillées de certaines des espèces les plus connues et les plus couramment trouvées dans nos jardins, regroupées en fonction de leur habitat naturel.

Types courants de cloches de jardin

Parmi les cloches des champs cultivées, les plus courantes sont :

Cloche groupée (C. glomerata) , vivace de taille moyenne à tiges fortes dressées, simples ou légèrement ramifiées de 30 à 60 cm de haut. Les plaques de feuilles, comme les tiges, sont couvertes de poils doux. L’inflorescence capitée, apicale ou axillaire, est constituée de fleurs en forme de cloche en entonnoir situées sur de courts pédicelles et dirigées vers le haut, bleu-violet, moins souvent blanches, atteignant 2 cm de diamètre.

En culture depuis le milieu du XVIe siècle, il se distingue par une vitalité et une plasticité extraordinaires, forme un buisson compact et peu en croissance. Comme toute cloche des prés, elle résiste à la sécheresse, pousse bien dans les endroits ensoleillés avec un sol assez pauvre et tolère un ombrage léger. Fleurit 30-35 jours au milieu de l’été.

Il existe de nombreuses formes de jardin, notamment:

Alba à fleurs blanches

Caroline rose pâle

Superba blanc à grandes fleurs

Superbe couleur violet foncé.

Surtout pour les collines rocheuses, une variété naine Acaulis a été créée, dont la hauteur est de 10-15 cm.Les formes variétales ne se reproduisent que par voie végétative, les formes naturelles peuvent être cultivées à partir de graines.

La cloche à feuilles rondes (C. rotundifilia) est une plante à rhizome vivace à faible croissance avec de nombreuses tiges formant des rideaux lâches de 10 à 40 cm de haut.Dans la nature, elle se trouve sur des sols sablonneux secs de prairies, de pentes et de bordures à faible herbe. Le nom de la fleur est donné pour la forme des feuilles basilaires, à feuilles longues, arrondies ou en forme de cœur, ayant un bord dentelé et un diamètre d’environ 1,5 cm.Au moment de la floraison, elles meurent généralement, ne laissant que la tige feuilles courtes, lancéolées, entières ou dentelées. De nombreuses fleurs bleu vif, bleues ou blanches atteignant 2 cm de diamètre sont recueillies dans une inflorescence en panicule lâche. En culture, la plante est appréciée pour une floraison longue, de la fin du printemps à septembre, et abondante. Préfère les endroits ensoleillés, généralement plantés dans les rocailles.

La cloche bolognaise (C. boloniensis) est une plante vivace de 50 à 120 cm de haut aux tiges simples, légèrement ramifiées et grossièrement pubescentes. Les feuilles entières ovales ou largement lancéolées, pétiolées au bas et volubiles au sommet de la tige, ont une courte pubescence presque tomenteuse en dessous. Des fleurs bleu clair, tombantes, en forme d’entonnoir d’un diamètre de 1,5 à 2 cm sont recueillies dans une brosse apicale.

Dans la nature, l’espèce pousse en Méditerranée, en Sibérie occidentale, en Europe centrale, dans le Caucase, se trouve dans les steppes, sur les pentes rocheuses, les pâturages secs. Sur le territoire de la Russie, cette cloche de steppe appartient à des plantes rares, elle est répertoriée dans les livres rouges régionaux de diverses régions. Dans les jardins, il est utilisé pour la plantation dans un style paysager, préfère le soleil ou la mi-ombre. Fleurit de juin à août.

Description de la cloche d’épandage

La cloche étalée (C. patula) est l’une des espèces sauvages les plus répandues en Europe, une bisannuelle de 30 à 60 cm de haut avec des tiges droites à facettes, pubescentes dans la partie inférieure, nues et ramifiées par le haut. Les feuilles sont alternes, elliptiques à pétiole court en dessous, lancéolées sessiles au-dessus. Les fleurs sont lilas ou violettes, en forme d’entonnoir, avec de longs pédicelles, rassemblées dans une inflorescence paniculée lâche et étalée.

Il fleurit de mai à août, après la floraison il perd son effet décoratif. Il est rarement cultivé dans les jardins, principalement en tant que composant de la pelouse mauresque ou du jardin de fleurs de style nature. Comme le montre la description, la cloche étalée est l’une des premières espèces à floraison, elle fleurit en mai. Il est recommandé de le planter à côté d’autres plantes, qui pourront à l’avenir masquer les tiges fanées qui ont perdu leur attrait. Auto-ensemencement au jardin.

Cloche forestière : pointillé, moyen et autres types

Un grand groupe de cloches décoratives sont des espèces forestières.

Ceux-ci inclus:

Pêcher Bell (C. persicifolia) , plante vivace souvent cultivée en culture, appartenant au groupe des juvéniles. Les tiges droites ou légèrement ramifiées atteignent 30 à 70 cm, les feuilles pétiolées basales et sessiles, oblongues ou linéaires-lancéolées, ressemblent à des feuilles de pêcher. De grandes fleurs atteignant 4 cm de diamètre, peintes en bleu et blanc, sont rassemblées dans une inflorescence racémeuse lâche, qui fleurit en juin-juillet.

L’espèce pousse dans les forêts de toute la Russie, mais son nombre diminue constamment en raison de la collection incontrôlée d’inflorescences attrayantes pour les bouquets. Il est cultivé depuis longtemps dans la culture horticole, apprécié pour sa simplicité, sa capacité à pousser aussi bien au soleil qu’à l’ombre, sur des sols de toute composition.

Il existe de nombreuses formes de jardin et cultivars qui diffèrent par la taille et la couleur des inflorescences.

Donc variétés :

Célestine et Blaukelchen ont du bleu éponge,

Alba – blanc

Percy Pieper – bleu foncé

Moyerheimin – fleurs blanches doubles.

Il existe aussi des couleurs bicolores : le cultivar Marginata a une corolle blanche bordée de bleu. Les espèces naturelles se reproduisent bien par auto-ensemencement, les formes culturelles ne peuvent être reproduites que de manière végétative, par la progéniture racinaire.

La clochette à larges feuilles (C. latifolia) , l’une des espèces les plus grandes et les plus hautes, est depuis longtemps et souvent cultivée dans nos jardins. Plante vivace à tiges nues droites atteignant 1,5 m de haut, à grandes feuilles pubescentes, à pétiole arrondi dans la partie inférieure de la tige, lancéolées sessiles au sommet, et grandes, atteignant chez certaines variétés 7 cm de long, des fleurs en clochettes aux pétales pointus. Les fleurs sont bleues, violettes, rarement blanches, rassemblées dans un pinceau clairsemé en forme d’épi, s’épanouissant à l’aisselle des feuilles.

Période de floraison – juin-juillet. La plante est idéale pour le fond des jardins de type paysage, elle est durable, tolérante à l’ombre, peu exigeante pour les sols. Elle est utilisée en culture depuis longtemps, la première mention en tant que fleur de jardin remonte à 1576.

Ils cultivent non seulement la forme naturelle originale de la couleur bleue, mais également un certain nombre de cultivars :

Alba blanche

Macranta à grandes fleurs violet foncé

Brandwood violet vif .

Les variétés se multiplient facilement en divisant le buisson, la forme naturelle – par les graines.

Clochette (C. punctata) , aimant l’humidité, de taille moyenne, 30-60 cm de haut, représentative de la flore de l’Extrême-Orient, également présente en Chine, au Japon et en Corée.

Dans la nature, cette plante vivace pousse dans les forêts, les arbustes, le long des berges des rivières et dans les bas-fonds. Ses tiges droites et ramifiées d’en haut sont densément pubescentes, les feuilles, pétiolées, en forme de cœur d’en bas et sur les pousses non florifères, largement lancéolées, sessiles ou en forme de tige avec de courts pétioles, sont également couvertes d’une pubescence courte et dure.

Le nom de l’espèce reflète l’aspect original de sa fleur, grande, chez certains cultivars jusqu’à 9 cm de long, tombante, en forme de gobelet, à l’intérieur, et sous certaines formes et à l’extérieur, couverte de points cramoisis brillants. Les fleurs individuelles sont collectées dans un pinceau dense et fleurissent au milieu de l’été.

La plante devient de plus en plus populaire en culture, elle est résistante à l’hiver, tolérante à l’ombre, aimant l’humidité, forme de nombreuses pousses souterraines, grâce auxquelles les rideaux poussent activement, se transformant progressivement en un tapis de fleurs dense.

La forme naturelle est blanche, les cultivars ont une variété de couleurs: rougeâtre chez Othello, rose avec une bordure blanche et de nombreux points violets chez Cherry Bell, bleu vif chez le cultivar Kent Bell de grande taille (jusqu’à 75 cm).

La cloche du milieu (C. medium) est une espèce de deux ans très décorative, dont l’habitat naturel est constitué par les forêts claires du sud de l’Europe et de l’Asie. Une plante de taille moyenne avec des feuilles lancéolées et une racine pivotante puissante la première année de végétation forme une rosette de feuilles pubescentes basales, à partir de laquelle un fort pédoncule droit de 50 à 100 cm de haut pousse la deuxième année, ainsi que des feuilles recouvertes de poils durs et épais. Les fleurs sont grandes, jusqu’à 7 cm de longueur et de diamètre, en forme de cloche, recueillies dans des pinceaux denses, fleurissent en juin-septembre. Les pousses meurent après la floraison, mais de nouvelles tiges peuvent se former à leur place, qui fleuriront l’été prochain.

Cette cloche décorative est plus fantaisiste que les autres espèces, elle nécessite un emplacement ensoleillé, des sols non acides riches en nutriments, une humidité suffisante, un abri pour l’hiver. En raison du système racinaire pivotant, il ne tolère pas la transplantation, surtout à l’âge adulte. Propagation par graines, souvent auto-ensemencées.

Malgré quelques difficultés d’entretien, il est populaire parmi les floriculteurs, a un aspect spectaculaire dans les compositions de jardin et convient à la coupe. Cultivées en culture depuis le XVIe siècle, de nombreuses formes de jardin à fleurs simples et doubles sont peintes dans une grande variété de couleurs : blanc, bleu, bleu, rose, violet.

Campanule des Carpates et autres espèces de montagne

Les représentants des espèces de montagne sont également largement représentés dans la floriculture décorative, ces plantes, pour la plupart sous-dimensionnées, sont particulièrement adaptées aux toboggans alpins et aux jardins rocheux.

Le plus souvent cultivé :

Cloche des Carpates (C. carpatica) , compacte, vivace ne dépassant pas 10-15 cm de hauteur. La patrie de l’espèce est les Carpates, où elle appartient aux espèces en voie de disparition et est même répertoriée dans le Livre rouge, mais la fleur est depuis longtemps largement utilisée dans la culture comme plante spectaculaire pour les rocailles.

La cloche des Carpates a des pousses fines, cassantes et feuillues, de petites feuilles rondes-ovales, dans la partie basale avec de longs pétioles, rassemblées dans une rosette dense, sur la tige – avec des pétioles courts, disposés en alternance. Aux extrémités des pousses, de grandes fleurs, jusqu’à 4 cm de diamètre, fleurissent vers le haut, en forme de cloche large, dont la couleur peut être, selon la variété, bleue, blanche, bleue ou violette.

La plante se sent bien dans les conditions du centre de la Russie, où elle hiverne avec succès sans abri. Apprécié pour sa floraison exceptionnellement longue, commençant en juin et pouvant durer jusqu’à 70 jours. Préfère un emplacement ensoleillé ou semi-ombragé, un sol sec et bien drainé, n’a pratiquement pas besoin d’arrosage. Il pousse bien, formant des buissons denses et compacts. Les inconvénients de la culture incluent sa fragilité, à un endroit sans greffe, une fleur ne peut pousser plus de 2-3 ans, après quoi elle gèle généralement.

Parmi les formes de jardin, il y a:

Alba blanche

étoile blanche

Bleu Célestine

Isabelle

Carpatencrone pourpre

Ainsi qu’un certain nombre de variétés bleu vif:

Chanton Joie

blâmeise

Riversleigh

La plante donne une auto-ensemencement abondante, peut être propagée à la fois par graines et par marcottage.

La cloche de Pojarski

Cloche de Pojarski (C. Poscharskyana) pousse dans la nature dans les Balkans, est une plante vivace à croissance lente avec des pousses rampantes qui forment des coussins denses atteignant 20 cm de haut et jusqu’à 30 cm de large.La plante a de petites feuilles arrondies densément pubescentes et des fleurs en forme d’étoile de 2 à 2,5 cm de diamètre. de diamètre, aux pétales recourbés et au tube allongé, rassemblés en une inflorescence de plusieurs morceaux aux extrémités de longues tiges. Fleurit en juillet pendant 35 à 40 jours. Cette espèce montagnarde a été introduite en culture en 1930, elle se distingue par une tolérance à l’ombre et une résistance exceptionnelle à l’hiver. Il existe des formes de jardin de couleur bleue, rose, bleue, violette.

Bell Portenschlag (C. portenschlagiana) ressemble extérieurement à l’espèce précédente, mais a des feuilles et des fleurs plus grandes, atteint une hauteur de 15 cm, se développe bien à l’ombre et au soleil, se développe rapidement, formant des rideaux denses. Il fleurit abondamment pendant un mois, à partir de juin, avec des fleurs violet vif ou lilas rougeâtre. Insuffisamment résistant au froid, nécessite un abri pour l’hiver.

Share with your friends

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Other flowers
Other people actively read

Allamanda: caractéristiques des espèces et soins à domicile

Allamanda (Allamanda) appartient à la famille Kutrovye. La plante est originaire...

Coquelicot de jardin d’ornement: reproduction et entretien des fleurs

Malgré le fait que le coquelicot décoratif ne fleurit que pendant...

Asian Terry Lily : variétés, conseils de culture

Le lys double asiatique est une plante vivace originaire d'Asie centrale....
Thursday, February 2, 2023