roses canadiennes

HomeRosiersroses canadiennes

Les roses canadiennes résistantes au gel commencent tout juste à gagner le cœur de nos floriculteurs nationaux. Mais déjà beaucoup de ceux qui ont réussi à rencontrer cette plante ont apprécié tous les avantages des variétés de cette sélection.

Nous vous invitons à vous renseigner sur les variétés de roses canadiennes, dont vous trouverez des photos sur cette page.

Ces roses ont été obtenues au Canada à la suite de programmes de recherche gouvernementaux. Ils ne sont pas homogènes dans leur origine et comprennent des hybrides de rose rugosa et de roses de Cordes avec la participation d’espèces de roses communes au Canada. La sélection visait à obtenir des variétés rustiques et décoratives pour les régions au climat rigoureux. Cet objectif n’est pas nouveau, la rose rugosa est devenue un objet de sélection à la fin du XIXe siècle, et après quelques années de nombreux hybrides rugosa sont apparus, mais ils n’ont pas suscité d’intérêt, peut-être parce qu’ils ressemblaient à l’espèce originale dans leur apparence.

Les hybrides R. kordesii sont devenus une percée en matière de sélection à cet égard, et ils ont été utilisés par les sélectionneurs canadiens (comme variétés mères) pour obtenir des roses puissantes et décoratives.

Les roses canadiennes sont recommandées pour les régions au climat rigoureux, elles ont été testées pour des températures extrêmement basses jusqu’à -40°C.

Variétés de roses canadiennes avec une photo

Pour augmenter la résistance au gel de leurs roses, des espèces de roses ont été introduites dans des programmes d’hybridation. C’est un chemin très difficile et une énorme quantité de travail. Le résultat est de nouvelles variétés de roses canadiennes.

Variété Quadra sur la photo

Par exemple, lors de l’obtention de la variété “Quadra”, la formule croisée a été utilisée :

Reine Elizabeth.

Arthur Belle.

Simonet Double Rouge.

Von Scharnhorst.

“Rkordesii”.

Aube Rouge.

“Suzanne”.

Aube nouvelle rouge.

J.P. Connel.

C’est-à-dire que des variétés ornementales modernes, des roses canadiennes, des hybrides de Kordes et des roses remontantes, des roses spinozissima, des laksa et des fetida ont été utilisées. Le résultat est une rose grimpante merveilleuse et robuste avec des fleurs rouge vif densément doublées et parfumées qui ne vous laisseront pas tomber même dans les conditions les plus difficiles.

Utiliser une rose cultivée au Canada

Il n’y a aucune restriction sur l’utilisation des roses de race canadienne, sauf là où vous voulez voir les formes élégantes des roses de thé hybrides. Jusqu’à présent, il n’y a pas de telles variétés chez les Canadiens, mais ce n’est qu’une question de temps. Après tout, la gamme de couleurs des premières variétés était plutôt étroite – principalement des nuances riches de rose et de rouge (froid), la floraison est avare et une odeur perceptible est rare.

Et maintenant, il y a des nuances roses douces (“Morden Blush”).

Peinture jaune “Morden Sunrise”.

Et J.P. Connell”, rosiers grimpants puissants, variétés compactes et basses à grandes inflorescences, rappelant les rosiers floribunda.

Lors du choix des variétés, il convient de noter que toutes les roses canadiennes sont divisées en deux séries :

Exploratrice.

Parc.

Le premier d’entre eux est principalement constitué d’hybrides de R. kordesii, qui se caractérisent par une énergie de croissance élevée.

Les représentants les plus célèbres de cette série sont les rosiers grimpants :

Jean Cabot.

Henri Kelsey.

Quadra.

De nombreuses variétés de roses canadiennes peuvent être vues sur la photo de la page actuelle.

La série Parkland combine des variétés compactes basses qui ressemblent à des roses floribunda dans leur apparence.

Variétés populaires de la série:

‘Morden Blush’ (élégantes fleurs rose perle).

“Adelaide Hoodless” (jusqu’à 30 fleurs par inflorescence).

‘Hope for Humanity’ (fleurs persistantes rouge vin).

Roses rustiques du Canada

Comment les roses canadiennes résistantes au gel hivernent-elles dans nos conditions? Il n’y a pas de généralisations sérieuses sur cette question. Ma conclusion est que sans abri pendant les hivers les plus rigoureux, les roses peuvent geler au plus fort de la couverture de neige, mais se rétablissent rapidement. C’est un bon résultat, la neige est une protection naturelle et suffisante. Certes, tous les hivers ne nous plaisent pas avec un enneigement puissant, je vous conseille donc de plier les roses. Cette opération n’est pas difficile, car la plupart des roses canadiennes ont des pousses longues et plastiques. Cette méthode de protection vous permet de conserver les pousses sur presque toute la longueur, et vous serez récompensé par une floraison très précoce (plus tôt que les autres roses) et abondante.

Si vous considérez que plier les pousses est une opération fastidieuse, commencez par la série Parkland ou plantez des roses dans des endroits protégés des vents froids forts.

Ces roses que l’on cultive dans un endroit protégé, même sans se baisser, hivernent bien. Le champion de la résistance au gel des roses canadiennes de notre collection est la variété John Cabot, elle sort de n’importe quel hiver sans dommage notable, même sans se baisser.

Share with your friends

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Other flowers
Other people actively read

fleur de murraya

Murraya (Murraya) appartient à la famille Rutovye, vit dans la nature...

L’art d’acheter et d’offrir des fleurs à ses proches

Il sera utile pour tous les hommes de savoir qu'il est...

Tiger Lily: les meilleures variétés, plantation et entretien

Les lys tigrés de diverses variétés sont des plantes couramment utilisées...
Monday, October 3, 2022