No menu items!

pots à bonsaï

Le nom bonsaï, qui nous vient du Japon, se compose de deux parties : bon – qui signifie en russe “pot pour fleurs” et sai – “pousser”.

Par conséquent, le bonsaï se traduit par la culture d’une plante dans un pot et peut signifier à la fois la plante elle-même et l’art de la cultiver. Cet art au Japon a plus de 1500 ans, mais en fait il est né dans la Chine ancienne il y a environ deux mille ans, et il est arrivé au Japon au 6ème siècle après JC avec le bouddhisme et de là a commencé sa procession triomphale, atteignant presque tous les pays du monde. En fait, ce n’est rien de plus qu’une répétition d’un arbre ancien ou mature en miniature, tout en conservant toute l’originalité et la beauté du look copié. Mais, il est très difficile de réaliser une répétition complète en miniature et seuls quelques maîtres maîtrisant l’art peuvent le faire.

Les pots pour bonsaï sont d’une importance primordiale et c’est d’eux que dépend le résultat final du long processus de croissance et de formation d’un arbre miniature. Ils doivent non seulement être adaptés à la plante, mais également harmonieusement combinés à son apparence. En tant que récipients pour bonsaï, on utilise à la fois des récipients plats spéciaux de formes variées en divers matériaux (verre, plastique, métal, etc.) et des pots en plastique ou en argile.

Il est préférable de privilégier un récipient en argile en matériau naturel, mais lors de l’arrosage, vous devez tenir compte du fait que les pots en argile pour bonsaï absorbent l’humidité et que l’arrosage doit être abondant et fréquent que dans les pots en autres matériaux.

La taille du pot à bonsaï est d’une grande importance et est choisie en tenant compte de la taille du système racinaire et de la hauteur de la tige de la plante. Si le vaisseau est trop petit ou trop grand, la plante ne pourra pas former correctement le système racinaire nécessaire.

Quel que soit le matériau à partir duquel le récipient est fabriqué, il doit avoir un grand trou de drainage (ou plusieurs trous) et de petites pattes sur le fond pour assurer la ventilation du système racinaire.

La forme et la capacité du pot dépendent du type de plante. Les vaisseaux plats sont préférables aux vaisseaux profonds – leur forme contribue à la formation d’un système racinaire plat. Un pot plat met en valeur un arbre miniature très favorablement, en lui donnant un aspect plus significatif, mais plus le pot est bas, plus l’arrosage est abondant et fréquent.

La forme des récipients plats peut être très diverse : ronde, carrée, triangulaire, ovale, rectangulaire, polygonale et même irrégulière.

Règles de sélection des récipients plats:

  • la longueur du récipient doit être légèrement supérieure aux 2/3 de la largeur ou de la hauteur de la plante;
  • la largeur du récipient est légèrement inférieure aux branches les plus longues de la plante des deux côtés;
  • la profondeur doit correspondre à la taille du tronc de l’arbre, c’est-à-dire être égale au diamètre à sa base. Les exceptions sont la forêt (profondeur ne dépassant pas 2 cm) et le style en cascade (profondeur supérieure à 10 cm).

La couleur du pot est d’une grande importance en termes esthétiques. Pour les plantes à fleurs à feuillage gris-vert ou clair, des vaisseaux de couleur claire conviennent. Pour les plantes à feuillage vert foncé, un tronc ou des branches sombres qui dominent visuellement la masse de feuillage, des vaisseaux brun foncé, gris foncé et bleu foncé conviennent.

Share with your friends

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Other flowers
Other people actively read

Violette (Violet): reproduction, plantation et entretien

Type de plante : vivace ou annuelle, herbacée. Patrie : Ces...

Fleurs d’ageratum: plantation et entretien en plein champ

Une plante herbacée du genre Asteraceae Ageratum est très appréciée des...

Sanguinaire du Canada (Sanguinaria Canadensis)

Type de plante : vivace, herbacée. Origine : Amérique du Nord. ...
Monday, November 28, 2022